C'est en parcourant les sommets que le fils du rotarien Willy Kaiser, Thomas, fait le vœu de partager ses émotions avec d'autres jeunes gens. Avec l'aide de jeunesse et sport et du Rotary-Club de Martigny, il met sur pied ce camp avant même de devenir guide de montagne.

Il disparaît très jeune dans un accident d'automobile, et le Rotary-Club de Martigny décide de continuer son action. Une cabane est construite dans le Val Ferret et les trois guides de montagne que compte le Club prennent en main l'organisation. Tous les membres se mettent à la tâche pour assurer l'intendance, l'entretien, la rénovation, voire l'agrandissement de cette cabane.

Le camp s'y déroule durant deux semaines au mois de juillet, recevant des jeunes gens de 10 à 14 nations de 15 à 19 ans. Les guides professionnels engagés par le Club y enseignent les règles de l'escalade, de la sécurité et la découverte des secrets de l'alpe.